Ventilation cave : Les dispositifs et leurs prix

La cave est l’endroit le plus exposé à l’humidité et aux nombreux risques qu’elle entraîne. Afin de parer à ce problème très envahissant, il existe différents dispositifs divisés en plusieurs catégories qui seront abordés plus loin dans le texte.

Pourquoi ventiler votre cave ?

Il est primordial de mettre tout en œuvre pour éviter l’humidité dans votre cave, car elle est source de nombreux problèmes tels que :

  • Les moisissures sur les murs, les plafonds et les sols de la cave
  • Les odeurs de renfermé
  • La fragilisation des matériaux
  • Le revêtement du mur peut se décoller sur toute la surface où l’humidité s’est propagée
  • Risques pour la santé tels que problèmes respiratoires pour les personnes fragiles, maladies de peau, fatigue générale et maux de tête violents. Ces risques sont encore plus dangereux pour les enfants de moins de 10 ans.

Obtenez Jusqu'à 5 Devis Gratuitement & Sans Engagement !

La ventilation mécanique

Une aération va certes permettre une bonne circulation de l’air dans votre cave, mais la ventilation mécanique sera encore plus efficace, car elle offre un renouvellement permanent de l’air. La ventilation mécanique est celle qui expulse le mieux l’humidité et l’air vicié. Elle permet de parer aux pertes de chaleur, en préchauffant l’air extérieur avant de l’injecter dans la pièce.

La ventilation mécanique par insufflation

La ventilation mécanique (système B), consiste à ventiler la cave de façon mécanique et donc artificielle. Cela s’appelle la ventilation mécanique par insufflation (VMI). Pour ce dispositif, il faudra installer un ventilateur avec des grilles d’évacuation. Il permettra à l’air frais de venir dans la cave et à l’air humide d’en sortir. Cette méthode a pour atout sa durée de vie (plus de 20 ans) mais demande cependant d’entretenir le filtre tous les 6 mois et d’être changé une fois par an minimum. De la condensation apparaîtra sûrement avec cette méthode, car les murs de la cave ont une température froide. Une VMI coûte entre 2000 et 3000 euros maximum.

Il peut arriver que vous ne puissiez pas aérer votre cave naturellement, dans ce cas, la VMI peut sauver votre cave. De l’air frais sera insufflé via la VMI et l’air chargé d’humidité sera aussitôt expulsé.

Les points positifs de la VMI, c’est sa durée de vie (plus de 20 ans !), en revanche le filtre nécessitera un entretien régulier tous les 6 mois et il faudra le changer minimum une fois par an.

Des traces de condensation risquent de se former sur les murs de la cave étant donné que de l’air chaud se mélange à de l’air froid. Pour parer à ce problème, vous pouvez toujours installer un déshumidificateur d’air en plus. Le coût de la pose d’un VMI est d’environ 3000 euros et sa pose est entre 50 euros et 72 euros.

La ventilation mécanique contrôlée par un simple flux

Voilà comment fonctionne ce système : l’air frais est apporté de façon naturelle et l’air humide est évacué de façon mécanique. C’est l’inverse de la ventilation par insufflation, car l’air rentre naturellement dans les pièces en traversant les grilles du ventilateur puis est rejeté par ce qu’on appelle un extracteur d’air. La ventilation mécanique et contrôlée par simple flux se nomme aussi VMC et peut être soit simple, soit à double flux.

Elle apporte un air sec à travers les grilles et évacue l’air chaud et humide avec un extracteur d’air. Bien entendu, ce système permettant la ventilation en continu, ne doit être utilisé que quand l’air souillé ne peut pas être évacué naturellement. Il existe des VMC simple flux hydrogérables qui peuvent mesurer l’humidité et qui ne s’allument que lorsque le taux grimpe. La VMC impose un nettoyage régulier afin de retirer la poussière qui s’y accumule. Si l’entretien est correctement fait, la VMC pourra durer approximativement 20 ans. Les VMC à simple flux s’étalent sur une fourchette allant de 300 à 900 euros.

Si vous voulez mesurer le taux d’humidité, vous pourrez opter pour un VMC simple à flux hydrogérable qui ne se met en marche que si le seuil d’humidité est dépassé. La VMC a besoin d’être régulièrement entretenue et nettoyée afin de bien assurer son rôle et d’avoir une longue durée de vie. Un VMC simple flux se situe entre 350 et 3800 euros et sa pose entre 650 euros et 1500 euros.

Comparateur de Prix en Ligne !

La ventilation mécanique contrôlée double flux

Ce modèle de ventilation permet de limiter au maximum les déperditions de chaleur en effectuant le préchauffage de l’air entrant avant qu’il ne soit amené dans la cave. Cette ventilation mécanique est très économique en énergie, mais sa difficulté de mise en place nécessite un professionnel. Le principe de ce type de ventilation est que plusieurs conduits d’aération traversent le bâtiment de part en part pour amener de l’air frais dans les pièces y compris dans la cave sans que les flux d’air ne se mélangent. Son prix se situe entre environ 400 et 2500 euros.

Cette solution à double flux nécessite un apport d’air non souillé, et un conduit d’évacuation de l’air humide. Elle est automatique et s’appuie sur un réseau de conduites d’air placées à des endroits spécifiques où l’air a besoin de circuler. Ce dispositif a l’avantage de se mettre en route uniquement lorsque l’air est trop humide. Les VMC thermodynamiques, quant à elles, attirent l’air chaud à l’aide d’une pompe à chaleur. La VMC à double flux hydrogérable est vraiment la meilleure solution en termes de performances, mais doit être utilisée uniquement quand la cave devient très humide, c’est-à-dire uniquement en dernier recours. Les VMC à double flux ont des prix pouvant aller de 1500 à 4000 euros et leur pose varie entre 4200 euros et 10800 euros.

Le déshumidificateur

Il sert à lutter contre la condensation causée par de l’air chaud ou de l’humidité et peut être soit à condensation soit à absorption.

Un déshumidificateur à absorption aspire l’air vicié et le relâche dans un condenseur. L’air devient ainsi frais et l’eau condensée s’accumule dans son réservoir. Ensuite, il réchauffe l’air et l’expulse dans la pièce. Il est plus efficace dans un milieu chaud et une forte quantité d’humidité ne l’effraie pas : vous l’aurez compris, c’est une arme infaillible contre l’humidité d’une cave.

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle est la plus simple, car il s’agit de faire rentrer de l’air frais dans la cave de façon simple et naturelle. Pensez à enlever les encombrants qui peuvent gêner l’entrée des ouvertures de ventilation.

La ventilation naturelle, aussi appelée système A, consiste à aérer la cave de façon totalement naturelle grâce à des petites grilles d’aération. L’air souillé et vicié d’humidité sera ainsi expulsé à l’extérieur et l’air sec et sain pourra rentrer dans la cave. Il n’apportera aucune nuisances sonores donc il sera parfaitement adapté à ceux aimant le calme. Cependant, ce système sera dur à mettre en place pour une cave sans fenêtres et ne sera pas efficace dans une cave trop atteinte par l’humidité.

Ventilation avec fenêtres

C’est la manière la plus facile ! Il vous suffira d’ouvrir vos fenêtres exactement comme quand vous aérez votre chambre le matin ou tout autre pièce de la maison. Mais cette méthode peut s’avérer compliquée à mettre en place dans une pièce sans fenêtres. Vous devrez dans ce cas aérer en ouvrant la porte de la pièce tout en mettant en place un système de grilles pour ventiler davantage.

Ventilation via des ouvertures ou des grilles d’aération

Ce système se passe d’appareils mécaniques, mais n’est pas facile à mettre en place dans une cave sans aucune fenêtre. L’installation de grilles d’aération seules ne suffira pas pour déshumidifier la cave ; il faudra percer des ouvertures d’aération dans les murs ou encore sous les portes. Il y a aussi la ventilation par balayage qui permet de placer l’entrée d’air et sa sortie sur des murs opposés. Pensez à nettoyer vos grilles régulièrement.

Bénéficiez des diagnostics de spécialistes

N’attendez pas que l’humidité infeste et envahisse complètement votre cave, nous vous invitons à aller sur notre site afin que vous receviez jusqu’à 3 devis gratuits et sans engagement. Ne tentez pas de traiter l’humidité vous-mêmes, car ce serait trop fastidieux, nos spécialistes sauront tout mettre en œuvre tout traiter votre problème d’humidité à la racine.