Mérule cave : prix des traitements et assurance

Vous suspectez la présence de mérules dans votre cave ? Nous allons vous expliquer comment reconnaître cette menace, quels traitements utiliser et les frais qu’ils impliquent. Nous aborderons également dans quels cas les travaux peuvent être couverts par l’assurance.

C’est quoi la mérule ?

Classé dans la catégorie des champignons lignivores, la mérule est une croqueuse de bois. Pour se développer, des conditions spécifiques doivent être réunies :

En s’attaquant au bois, la mérule commence par fragiliser ce matériau. Un changement de couleur devient alors palpable avec l’apparition de crevasses de forme cubique.

Si la mérule est perçue comme un champignon dangereux, c’est parce qu’elle est difficile à repérer. En pleine obscurité, elle a une apparence blanche et cotonneuse. En revanche, en présence de lumière, elle acquiert une couleur marron et double de consistance.

Il convient aussi de rappeler que la mérule commence par s’attaquer aux charpentes et qu’elle finit par se propager dans le plafond, le plancher et les cloisons. Les plinthes, plates-bandes et escaliers peuvent également être touchés surtout lorsque la contamination n’est pas arrêtée à temps.

Diagnostic Gratuit & Sans Engagement !

Comment reconnaître la mérule ?

Comme évoqué ci-dessus, on ne peut pas repérer une mérule à l’œil nu. Parfois, ce n’est que lorsque le bois commence à se désagréger que l’on se rend compte de la présence de ce champignon qui a tendance à se dissimuler derrière les plinthes et revêtements évitant ainsi toute exposition à la lumière. Il est important de rappeler que la mérule peut rester inactive pendant un certain temps jusqu’à ce que les conditions environnantes deviennent propices à son développement. Les indications qui suivent peuvent toutefois révéler la présence de ce croqueur de bois redoutable :

  • Des déformations au niveau du bois
  • Des fibres blanchâtres avec une texture cotonneuse
  • Une odeur suspecte

Traitements contre la mérule

Si vous avez des doutes sur la présence de mérules dans votre maison, faites appel à un professionnel qui viendra sur place pour examiner l’état de votre logement et se prononcer sur le niveau de contamination. L’expert doit procéder à un diagnostic exhaustif pour avoir une idée précise des causes de l’apparition du champignon, les endroits infectés et l’envergure de cette invasion. Seul un examen minutieux peut permettre au spécialiste de trouver la solution adéquate. Sachez qu’il existe différents types de traitements et que seule l’intervention d’un professionnel va conduire vers le choix le plus approprié.

Injection de fongicides

A priori, le fongicide est une substance naturelle développée par les végétaux pour écarter les risques causés par les champignons. Les chimistes ont ainsi fabriqué en laboratoire un produit similaire capable de repousser les mérules et d’éliminer les parasites qui s’incrustent dans le bois et finissent par envahir l’ensemble de la maison.

On distingue 2 catégories de fongicides :

  • Les fongicides anti-mérules
  • Les fongicides anti-champignons (de manière générale)

Une seconde classification permet de distinguer les fongicides préventifs des fongicides curatifs. Les premiers jouent, comme leur nom l’indique, un rôle de prévention. Ils sont alors conçus pour être appliqués sur une surface en bois repoussant ainsi les champignons qui veulent s’y introduire. Les seconds ne peuvent être utilisés qu’une fois le bois contaminé. Ils viennent à bout des mérules les plus persistantes et stoppent l’invasion.

Comparé aux autres produits chimiques, le fongicide est moins nocif pour votre santé. Pour les plus fragiles d’entre vous, vous pouvez vous procurer du fongicide bio que vous n’aurez aucun mal à trouver dans les commerces ou chez les spécialistes du traitement anti-mérules.

L’application de ce produit nécessite des compétences particulières. Un amateur peut certes intervenir dans le cas d’une petite contamination, mais si le bois infecté est situé dans un endroit difficile d’accès, l’intervention d’un professionnel est obligatoire. Tout d’abord, le fongicide est appliqué par injection en profondeur à l’intérieur du bois puis, de manière superficielle, par pulvérisation abondante du produit sur la surface.

Le prix d’un bidon d’1 L de fongicide concentré coûte environ 50 €.

Piquage des murs

La première étape du traitement par piquage consiste à rétablir une isolation et un bon niveau de ventilation. Le bois doit être complètement sec pour entamer le soin. Sachez que les experts se contentent de traiter la partie qui a été épargnée par les champignons en jetant la partie contaminée. Ainsi, vous pouvez vous retrouver dans l’obligation de renoncer à plusieurs éléments de mobilier et de tapisserie. Voilà pourquoi ce type de traitement ne peut avoir lieu que dans une maison totalement vide, ce qui signifie que vous devez partir pendant un certain temps.

Les professionnels commencent par aérer les pièces concernées. Une fois le bois complètement sec, ils procèdent à l’application du traitement en effectuant :

  • Des pulvérisations, du badigeonnage ou des injections par piquage dans les zones infectées par le champignon.
  • Un travail de recherche pointilleux afin de repérer puis de détruire les filaments qui assurent le déplacement de la mérule. On parle, dans ce cas, de « chalumeau des rhizomorphes ».
  • Une stérilisation des maçonneries

A noter : Pour un maximum de résultats, il est vivement conseillé d’ajouter un traitement aux fongicides en complément du piquage des murs.

Le prix pour un piquage des murs est calculé en fonction de 3 critères : la surface à traiter, l’intensité de la mérule et les tarifs imposés par le spécialiste.

Comparateur de Prix en Ligne !

Traitement par air chaud

Le traitement par air chaud se distingue des précédents par son aspect naturel. Contrairement à l’application de produits chimiques, cette alternative permet de tuer les mérules tout en respectant l’environnement et en préservant la santé du prestataire. Plus encore, vous pouvez venir à bout de certains champignons virulents grâce à une exposition prolongée à des températures extrêmement élevées. Ce principe n’est pas sans rappeler le fonctionnement de l’organisme de l’être humain : la température du corps augmente pour détruire certains microbes.

Ainsi, le traitement par air chaud consiste à élever la température d’un bâtiment ou d’un logement jusqu’à atteindre 53°C. Dans un climat aussi chaud et sur une longue période de temps, aucun parasite ni champignon ne peut résister à cette chaleur. Les spécialistes repèrent des endroits stratégiques dans lesquels ils placent des contrôleurs de température assurant la diffusion de la chaleur dans tout cet espace sans omettre aucune zone même les plus inaccessibles d’entre elles.

Pour garantir de bons résultats en utilisant la technique de l’air chaud, plusieurs éléments doivent être réunis :

  • Une bonne introduction et répartition de la chaleur
  • La gestion du flux d’air
  • La surveillance du processus

Le traitement des mérules revient jusqu’à 10 fois moins cher que les traitements précédents.

Prévention contre la mérule

Il convient de signaler que les traitements préventifs coûtent nettement moins cher que les traitements curatifs. Si vous habitez une région réputée pour son climat humide, comme le nord et l’ouest de la France, il vaut mieux faire appel à un professionnel qui vous établira un diagnostic et vous aidera à savoir si un traitement est nécessaire.

Limiter les risques et problèmes d’humidité

Sachant que l’humidité est la cause majeure de l’apparition des mérules, le premier geste de prévention à adopter est d’aérer votre logement et de vérifier que l’isolation est optimale. De manière plus précise, ce type de champignon n’attaque le bois que lorsque le taux d’humidité est supérieur ou égal à 20 %. Pour garder ce pourcentage au plus bas, il faut :

  • Éviter le stockage du bois dans la cave
  • Appliquer un traitement classique sur le bois plutôt qu’un vernis imperméable
  • Réparer les problèmes de plomberie
  • Utiliser un déshumidificateur

Améliorer l’isolation de votre maison

Vous devez vous assurer que les isolants utilisés limitent les problèmes de plomberie comme les fuites d’eau par exemple. Vérifiez aussi que la condensation est rejetée, non pas sur le bois, mais vers l’extérieur.

Une bonne aération

Pour que le bois humide puisse sécher rapidement sans développer de champignons, vous devez bien aérer tous les coins de votre maison. Les ouvertures doivent alors être fonctionnelles même dans les espaces peu utilisés comme la cave par exemple. Si votre sous-sol ne comporte pas de fenêtre, vous pouvez tout simplement y installer un soupirail.

Traiter le bois

Le traitement du bois ne signifie, en aucun cas, un travail d’imperméabilisation. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, ce dernier provoque la stagnation de l’eau, l’empêche de couler et d’être ainsi évacuée.

La mérule est-elle dangereuse pour la santé ?

Oui ! La mérule est non seulement une menace pour votre logement mais aussi, et premier lieu, pour votre santé. Sa présence, étroitement liée à l’humidité, possède de graves répercussions sur l’organisme puisqu’elle provoque des allergies, des bronchites, des sinusites et des problèmes auditifs.

Néanmoins, les enfants sont les plus touchés par ce type de microbes. D’abord, l’humidité fait naître chez les tout-petits des problèmes d’asthme qui peuvent les accompagner tout au long de leur vie. De plus, leur curiosité peut les pousser à introduire des pièces en bois contaminé par la mérule dans leur bouche, ce qui mènerait vers un empoisonnement.

Obtenez Jusqu'à 5 Devis Gratuitement & Sans Engagement !

Faire intervenir l’assurance contre la mérule

Les assurances ne proposent pas de couverture pour les dégâts liés à un défaut d’entretien. L’apparition et la prolifération de mérules en faisant partie, vous ne pouvez pas obtenir un dédommagement. Cependant, si les experts s’aperçoivent que ce problème est dû aux dégâts des eaux, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge même si celle-ci ne couvre pas le traitement des mérules de manière directe. L’assurance va toutefois couvrir les réparations ainsi que les honoraires du spécialiste qui a procédé au diagnostic.

Diagnostic par un professionnel

Il ne suffit pas de repérer des traces suspicieuses de mérules pour conclure à une invasion. Plus encore, il ne faut pas appliquer le traitement vous-mêmes. Le recours à professionnel est obligatoire pour mettre un terme à cette infection. Voilà pourquoi nous vous mettons en contact avec les meilleurs spécialistes du traitement anti-mérules. Vous pouvez demander, sur notre site, jusqu’à 3 devis chez différents prestataires en toute gratuité et sans aucun engament de votre part.